Prix de Cabourg 2020 (G3, Deauville) : Cairn Gorm

  • Messages : 9036
  • Remerciements reçus 8354

Prix de Cabourg 2020 (G3, Deauville) : Cairn Gorm a été créé par ivct

"all we are:just a dust in the wind"
Dernière édition: 03 Aoû 2020 19:27 par ivct.
20 Juil 2020 23:51 #1
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9036
  • Remerciements reçus 8354

Réponse de ivct sur le sujet Prix de Cabourg 2020 (G3, Deauville) : Cairn Gorm


Lagoken, le coup de poker du Prix de Cabourg.

Si sa présence venait à se confirmer, cette pensionnaire de Frédéric Rossi devrait être l’une des attractions de ce Darley Prix de Cabourg. Et pour cause, Lagoken (Goken) reste deux victoires dans les réclamers. Quatre de ses cinq sorties ont eu lieu dans cette catégorie, y compris jeudi dernier à ParisLongchamp, où elle a laissé une bonne impression. Guy Pariente en a depuis racheté une partie à son précédent propriétaire (LH).

Fabrice Chappet a inscrit Prince Lancelot (Sir Prancealot), victorieux dès ses débuts et dont la marge de progression est certaine.

Axdavali (Goken) s’est classé deuxième du Prix du Bois (Gr3) et Winvalchope (Kheleyf), lui, a terminé troisième du Prix La Flèche. Déjà black types, ils ont été battus, chacun à leur tour, par la très bonne Livachope (Goken).

Jubilation (Acclamation), une pensionnaire d’Eoghan O’Neill, est toujours à la recherche de son premier succès. La dernière tentative s’est soldée par une deuxième place dans le Prix Pawneese (Classe 2).

Si trois concurrents britanniques figurent également sur la liste, ce chiffre va sans doute évoluer.

Le nom de Zamaani (Night of Thunder), un pensionnaire de Simon & Ed Crisford, devrait être rayé dès demain car il a été déclaré partant dans un handicap prévu vendredi à Goodwood.

Devraient sans doute être maintenus Mighty Gurkha (Sepoy), entraîné par Archie Watson. Ce poulain vient de terminer deuxième, à deux longueurs et demie, des Rose Bowl Stakes (L), à Newbury.

Cairn Gorm (Bated Breath) dépend de l’entraînement de Mick Channon. Il est invaincu en deux sorties. Sa dernière victoire a été enregistrée dans une novice à Newbury, sur 1.200m.


JDG
"all we are:just a dust in the wind"
Merci pour ce message de la part de : commandertilly
30 Juil 2020 00:34 #2
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9036
  • Remerciements reçus 8354

Réponse de ivct sur le sujet Prix de Cabourg 2020 (G3, Deauville) : Cairn Gorm

"all we are:just a dust in the wind"
Dernière édition: 02 Aoû 2020 14:54 par ivct.
31 Juil 2020 06:02 #3
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9036
  • Remerciements reçus 8354

Réponse de ivct sur le sujet Prix de Cabourg 2020 (G3, Deauville) : Cairn Gorm

les montes :

"all we are:just a dust in the wind"
31 Juil 2020 13:05 #4
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9036
  • Remerciements reçus 8354

Réponse de ivct sur le sujet Prix de Cabourg 2020 (G3, Deauville) : Cairn Gorm

"all we are:just a dust in the wind"
31 Juil 2020 13:34 #5

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9036
  • Remerciements reçus 8354

Réponse de ivct sur le sujet Prix de Cabourg 2020 (G3, Deauville) : Cairn Gorm

Darley Prix de Cabourg : La deuxième manche des Darley Series
F.G.

Deux semaines après le Darley Prix Robert Papin (Gr2) et trois semaines avant le Darley Prix Morny (Gr1), le Darley Prix de Cabourg (Gr2), programmé ce dimanche à Deauville est la deuxième étape des Darley series.
Le propriétaire du lauréat bénéficiera ainsi notamment d’un avoir de 10 000 € sur une saillie d’un étalon Darley, qui sera porté à 20 000 € si le poulain ou la pouliche remporter aussi le Darley Prix Morny le 23 août -doublé réussi l’an dernier par Earthlight.
C’est donc une course de 2ans sur 1 200 mètres, comme le Darley Prix Robert Papin, mais sur une ligne droite moins éprouvante que celle de Chantilly.

Cinq des six derniers lauréats étaient des pouliches, et elles sont trois sur sept partants cette année, mais les mâles partiront sans doute favoris avec deux anglais dont un placé de Listed et un invaincu en deux sorties, Axdavali (Goken) en quête d’un rachat après avoir trop tiré dans le « Robert Papin », et Prince Lancelot (Sir Prancealot), qui a bien gagné pour ses débuts.



1. PRINCE LANCELOT (M2, GB par Sir Prancealot et Rainbow Vale, par Moss Vale)
Entraîné à Chantilly, acheté 90 000 € aux ventes de Deauville, il a gagné pour ses débuts face à des poulains ayant déjà couru, sur 1 200 mètres à Saint-Cloud, en galopant au premier rang.

Sa mère Rainbow Vale (Moss Vale), issue d’une gagnante de Groupe 3 en Irlande qui participa ensuite sans succès à la poule d’essai des pouliches (Gr1), a terminé sa carrière sans avoir gagné, mais elle a été deuxième d’un handicap sur PSF et sur 1 500 mètres à Deauville en 33kg de valeur.

2. CAIRN GORM (M2, GB par Bated Breath et In Your Time, par Dalakhani)
Entraîné en Angleterre, racheté 35 000 £ aux ventes de yearlings Goffs, il est invaincu en deux sorties et s’est montré très courageux pour garder l’avantage jusqu’au bout, dernièrement sur 1 200 mètres à Newbury. Il monte tout de même nettement de catégorie.

3. AXDAVALI (M2, FRA par Goken et Key Success, par Kodiac)
Entraîné à Deauville, il est le premier produit d’une jument maiden qui courut quatre fois à réclamer sans changer de propriétaire. Battu pour ses débuts par un impressionnant Giuilio Cesare, il s’est montré lui-même plus imposant encore lors de sa sortie suivante, lorsqu’il a gagné à Deauville par sept longueurs. Trop allant lors de ses deux sorties suivantes dans le Prix du Bois (Gr3) puis le Darley Prix Robert Papin (Gr2), il tente de se réhabiliter ici.

4. MIGHTY GURKHA (M2, IRE par Sepoy et Royal Debt, par Royal Applause)
Entraîné en Angleterre, racheté 14 000 £ aux ventes de yearlings de Newmarket, il a gagné pour ses débuts sur la piste tous temps de Lingfield, puis a terminé cinquième des Windsor Castle Stakes (L) au meeting royal d’Ascot. Il a tenté de le faire de bout en bout ensuite dans une Listed race mais est tombé sur un os.

5. WINVALCHOPE (F2, FRA par Kheleyf et Mademoiselle Flore, par Footstepsinthesand)
Entraînée à Chantilly, gagnante dès sa deuxième sortie dans une course à réclamer, à l’issue de laquelle elle a changé d’entourage, elle a terminé 3ème de La Flèche (L) ensuite, puis a terminé sixième sur 1 400 mètres sans excuse. Elle est de nouveau raccourcie ici.

6. LAGOKEN (F2, FRA par Goken et Kianga, par Cadeaux Genereux)
Entraînée en Provence, réclamée après sa troisième sortie dans cette catégorie, elle a depuis gagné deux fois, toujours à réclamer, et vient de faire l’objet d’une transaction à 48 929 € mais reste co-propriété de son propriétaire précédent.

7. JUBILATION (F2, IRE par Acclamation et Fairy Dancer, par Fastnet Rock)
Entraînée en Normandie, achetée 60 000 £ aux ventes de yearlings de Newmarket, elle a débuté par une deuxième place sur ce parcours derrière une pouliche qui avait déjà couru. Elle a également terminé deuxième ensuite sur cette distance à Saint-Cloud, battue d’une bonne longueur par Cœursamba, prétendant samedi au Prix Six Perfections (Gr3).

"all we are:just a dust in the wind"
01 Aoû 2020 17:47 #6

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9036
  • Remerciements reçus 8354

Réponse de ivct sur le sujet Prix de Cabourg 2020 (G3, Deauville) : Cairn Gorm

"all we are:just a dust in the wind"
02 Aoû 2020 14:47 #7
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9036
  • Remerciements reçus 8354

Réponse de ivct sur le sujet Prix de Cabourg 2020 (G3, Deauville) : Cairn Gorm

"all we are:just a dust in the wind"
02 Aoû 2020 16:26 #8

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 9036
  • Remerciements reçus 8354

Réponse de ivct sur le sujet Prix de Cabourg 2020 (G3, Deauville) : Cairn Gorm



JDG

Deauville, dimanche

L’anglais Cairn Gorm (Bated Breath), baptisé selon l’un des sommets du Royaume-Uni, est resté invaincu en trois sorties à l’issue de ce Darley Prix de Cabourg (Gr3), et logiquement, il devrait revenir à Deauville dans trois semaines pour y disputer le Darley Prix Morny (Gr1).

Le début de course a été assez mouvementé : le bonnet destiné à aveugler Mighty Gurkha (Sepoy) était encore sur sa tête quand les stalles se sont ouvertes, alors qu’Axdavali ** (Goken) était appuyé sur l’un des côtés de sa boîte… Lagoken (Goken) a vite pris la direction des opérations, mais Hollie Doyle a fait le forcing pour que Mighty Gurkha recolle au peloton, au point que son partenaire s'est retrouvé sur la ligne des premiers. Derrière ces leaders, Prince Lancelot (Sir Prancealot) se montrait un peu brillant. Cairn Gorm, lui, était bien posé, tout comme Jubilation (Acclamation), encore maiden. Tom Marquand a décidé de décaler son poulain à 300m du but, quand Mighty Gurkha commençait à payer sa débauche d’énergie. En quelques foulées, Cairn Gorm a pris la mesure de ses rivaux. Prince Lancelot, encore perfectible, s’est bien défendu pour les places, mais a dû admettre la supériorité de Jubilation pour la deuxième place. Axdavali, monté en dernière position, a montré un meilleur visage qu'en dernier lieu, se classant quatrième à une demi-longueur.

Morny ou Gimcrack ? Cairn Gorm passait un vrai test ce dimanche, après avoir gagné à deux reprises dans des lots moins relevés. Tom Marquand a déclaré sur Equidia : « C’est un poulain très agréable. Il est invaincu en trois sorties, et je crois qu’on peut en attendre encore de belles choses. Il a une très belle pointe de vitesse et il a apprécié la piste rapide du jour. » Jack Channon, assistant de son père, Mick, entraîneur du poulain, a ajouté : « C’est une très bonne performance. Nous l’avons toujours beaucoup estimé. C’est un poulain très calme à la maison et nous ne nous attendions pas à ce qu’il se montre si brillant à Newbury, où les choses ne s’étaient pas passées comme prévu. Aujourd’hui, nous espérions que Mighty Gurkha fasse le train mais il est resté dans sa stalle… Nous aurions préféré une course plus rythmée. Nous allons réfléchir entre le Morny et les Gimcrack, à York. Il y a aussi les Mill Reef Stakes à Newbury si vous voulons lui laisser une pause plus importante. Il y a beaucoup d’options dans le programme des 2ans sur 1.200m ! »

Jubilation, la bonne note. Pour la troisième fois de sa carrière, Jubilation a terminé deuxième, mais à chaque fois, la pouliche entraînée par Eoghan O’Neill montre de nouveaux progrès. Son entraîneur nous a dit : « Elle court super bien. Je ne sais pas encore quel sera son prochain engagement. Peut-être le Morny car elle n'arrête pas de progresser. Elle enchaîne les deuxièmes places et elle est donc toujours maiden ! Nous prendrons une décision dans quelques jours. C'est une pouliche que j'ai choisie aux ventes. Et John O'Connor, après me l'avoir vendue, est revenu vers moi pour en reprendre une partie ! Je suis donc associé sur elle avec Ballylinch Stud, Susan Davis et les époux Mitchell. »

Prince Lancelot doit encore apprendre. Avec une seule sortie (victorieuse) à son actif, Prince Lancelot s’est remarquablement comporté, tout en faisant preuve d’une certaine immaturité. Fabrice Chappet, son entraîneur, nous a dit : « Il court très bien, mais manque d'expérience et s'est montré brillant. C'est une très bonne deuxième course. Il s'agit d'un bon cheval et il a de nombreuses options pour la suite. »


Un descendant de Time Charter. Élevé par Huntscote Stud, Cairn Gorm a été présenté yearling à la vente de sélection de Goffs UK, étant racheté pour 55.000 £. Il défend donc les couleurs de ce haras appartenant à Steven Smith. Il est le 13e performer black type cette année issu de Bated Breath, un étalon Juddmonte qui fut un sprinter de classe. La mère, In your Time (Dalakhani), n’a pas gagné, mais a donné deux gagnants sur trois produits en âge de courir. Cairn Gorm est sans conteste le meilleur des deux. La jument a un yearling mâle d'Havana Gold et elle est pleine de Cityscape, le frère de Bated Breath.

C’est une sœur de Time Away (Darshaan), gagnante de Musidora Stakes (Gr3) et troisième des Nassau et du Prix de Diane (Grs1), avant de produire Time On (Sadler’s Wells), gagnante du Prix de Malleret (Gr2).

La troisième mère, Time Charter (Saritamer), était une championne, gagnante des Champion Stakes, de la Coronation Cup, des King George et des Oaks (Grs1).


"all we are:just a dust in the wind"
02 Aoû 2020 19:35 #9
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.