CINÉMA

  • Messages : 5311
  • Remerciements reçus 11027

Réponse de isa_ sur le sujet CINÉMA

Pour moi la totale : lu tous les bouquins et vu tous les films (plusieurs fois)
Merci pour ce message de la part de : altratus
14 Aoû 2023 14:47 #31

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3446
  • Remerciements reçus 5759

Réponse de altratus sur le sujet CINÉMA

En matière de succès commercial je ne sais pas qui peut rivaliser avec le sorcier , la saga Stars Wars probablement , je sais que le marché des produits dérivés est monstrueux pour SW , les livres par contre c loin derrière je pense , la franchise Marvel : ciné , produits dérivés , bouquins , ça doit être du très lourd , au ciné les James Bond ?

Sur le marché français Astérix ça doit peser , entre les livres, le parc d’attractions (2,6 millions de visiteurs en 2022) et les films
14 Aoû 2023 15:53 #32

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2805
  • Remerciements reçus 5696

Réponse de commandertilly sur le sujet CINÉMA

C'est une question très interessante que tu souléves...
Car si effectivement les chiffres de ces supers productions sont "monstrueux" au niveau recette, il faut voir le cout....Or, la, c'est un peu comme le PSG en foot : ca raméne des fortunes..Mais ca en coute au moins autant...

Si l'on compte autrement, a savoir le ratio " cout d'exploitation- rendement", ces films sont a des années lumières des records, et les gens seraient ( très!) surpris du retour sur investissement des 2 recordmans en la matière :

LE PROJET BLAIR WITCH : Budget : 60.000 $ Box Office mondial : 248.639.099 $ Retour sur investissement : 414.300% (!!)

PARANORMAL ACTIVITY : Budget : 15.000 $ Box Office mondial : 193.355.800 $ Retour sur investissement : 1.289.000% (non, non, il n'y a pas d'erreur !)

Seul, parmi les films grand public et très connu, trone dans de top 30 des films les plus rentables, le célébre Rocky I, avec un budget de : 1,1 millions $ Box Office mondial : 225 millions $ Retour sur investissement : 20400%...

En fait, sans le merchandising et les produits dérivés, les "films" que vous citez, seraient a peine gagnants, voir perdants...
..Comme le PSG quoi 😊
Merci pour ce message de la part de : veve29, iroisebleue
14 Aoû 2023 16:06 #33

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 10185
  • Remerciements reçus 11442

Réponse de Linamix sur le sujet CINÉMA

Il y quelques jours, je cherchais un truc original à regarder et je suis tombé sur un film complètement barré de Riad Sattouf sorti en 2014, Jacky au royaume des filles.
Je ne me souvenais pas de la sortie de ce film. Pour être original, c'est original !
Dès les premières minutes, je me suis demandé si ce n'était pas LE nanard des années 2010.
En fait non, c'est même je trouve, assez brillant dans la dénonciation des totalitarismes en tous genres. Mais ça, c'est mon avis et il n'est pas partagé par tout le monde !
Parmi les critiques (souvent violentes), on retrouve souvent le fait que ce ne soit "pas drôle pour une comédie". Mais quand on aime l'humour noir, ça l'est.

Il est disponible (gratuitement) sur la plateforme France.tv



Bande annonce de "Jacky au Royaume des filles", un film de Riad Sattouf, avec : Vincent Lacoste, Charlotte Gainsbourg, Didier Bourdon, Anémone, Valérie Bonneton, Michel Hazanavicius, Noémie Lvovsky, Laure Marsac, William Lebghil et Anthony Sonigo.

Merci pour ce message de la part de : veve29, iroisebleue, altratus
14 Aoû 2023 16:34 #34

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3446
  • Remerciements reçus 5759

Réponse de altratus sur le sujet CINÉMA

Les Visiteurs , ce film je peux le voir 100x , 100x je vais rigoler , Clavier est énorme en Jacquouille la Fripouille / Jacques-Henri Jacquard et dans le 2 " Le Purineur" 😆
Reno , Lemercier , Chazel , quelle équipe ! C’est hilarant

La fameuse scène avec "le Sarasin" :


Merci pour ce message de la part de : isa_, veve29, commandertilly
Dernière édition: 14 Aoû 2023 17:17 par altratus.
14 Aoû 2023 17:15 #35

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 5311
  • Remerciements reçus 11027

Réponse de isa_ sur le sujet CINÉMA

Le 1 est hilarant
Je n'en dirais pas autant des suites 🙄

Un film que je peux reregarder et rire à chaque coup est Asterix mission Cleopatre avec entre autre le classique "c'est une bonne situation scribe ?"
Merci pour ce message de la part de : veve29, iroisebleue, altratus
Dernière édition: 14 Aoû 2023 17:33 par isa_.
14 Aoû 2023 17:26 #36

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2805
  • Remerciements reçus 5696

Réponse de commandertilly sur le sujet CINÉMA

Isa, pour ma part et avec le recul, le 2 est 10 x plus bordélique 😊 et bien plus jouissif.... il a seulement pati de l'absence de V.Lemercier, exceptionnelle dans le 1...
Mais le 2 c'est un foutoir sans nom, notamment avec les pompiers, proche des comédies Italiennes des années 70...
Ensuite oui, ca a dérapé sévère, veritables "plantations de navets" ...
Mais bon, l'extrait d'Altra avec la fameuse phrase : " Messire, un sarasin ! avec une chariote du diable ! ..C'est tout férré, ya même point de boeuf pour tirer !".... Celle la, c'est sur qu'elle est dans la légende 😊😊
Au final, pour moi, le 1 et le 2 sont vraiment délirants et bien foutus, chacun dans leur genre..
🤩
Merci pour ce message de la part de : isa_, iroisebleue, altratus
14 Aoû 2023 17:35 #37

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 3446
  • Remerciements reçus 5759

Réponse de altratus sur le sujet CINÉMA

«Au final, pour moi, le 1 et le 2 sont vraiment délirants et bien foutus, chacun dans leur genre..»

J’ai aimé les 2 moi itou , délirants c’est le mot !
Même le 3 "La Révolution" j’ai aimé , moins que les 2 autres bien sur , dans le 2 c’est Murielle Robin qui rate un peu le rôle (le reconnaissant elle même) loin de faire oublier Lemercier


Mission Cléopâtre , oui excellent , le meilleur Asterix , réalisation d’Alain Chabat je crois , un grand succès mérité
(Préfère les visiteurs quand même) , là aussi une belle brochette d'acteurs , Gerard Darmon "Amonbofils" est savoureux , en fait la distribution est énorme
14 Aoû 2023 18:23 #38

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 2805
  • Remerciements reçus 5696

Réponse de commandertilly sur le sujet CINÉMA





Rares dans l'histoire sont les films ayant engendrés une légende qui passe les obstacles du temps et on le devine, les passera à tout jamais.
Ici c'est de l' " être mysterieux et machiavélique, presque surnaturel" dont il s'agit, une " créature" qu'on ne voit jamais, mais dont tout le monde parle, comme d'un diable, et qui manipulerait tout le film et les persos qui vont avec..

Ceux ci sont personnifiés par 5 gangsters de haut vol, on est pas dans le " petit banditisme" la, qui finissent par accepter une "mission impossible" celle d'aller dérober une fortune sur un bateau..gardé par une véritable armée...tout en se doutant bien de plus qu'une "mauvaise surprise " pourrait les attendre a la sortie en cas d'un improbable succès..

Un scénario diabolique et une camèra virevoltante ont fait de ce film sans doute l'un des plus grand thriller de l'histoire, vu a travers les déclarations d'un témoins, rare survivant du massacre, témoins qui dit a peu près tout ..et son contraire...car tout le film repose sur les..Mensonges d'un témoins et les altermoiement d'une police dépassée par l'événement...

Derrière tout ça il ya, parmi cette galerie de " méchants dangereux", le pire : Keyser Sozë, un nom qui depuis est résté dans l'imaginaire collectif comme le compétiteur ultime, que rien ne peut abattre ( on se rappelle même d'au moins 2 chevaux de courses dans les années 90 qui portérent ce nom)..

Pour " corser" encore un peu plus son récit, Bryan Singer, le metteur en scène, ne dévoila a aucun des acteurs l'identité finale du fameux Keyser..Si bien que chacun joue comme si c'était lui et qu'il est bien difficile de cerner quoique ce soit, voir impossible, vu que le seul témoins raconte pour sa part..Ce qu'il veut bien raconter...
A voir, et revoir, sans jamais bien sur dévoiler la fin a vos proches, celle ci étant tellement énormissime qu'elle aussi n'est pas prête d'être oublièe

Pour ceux qui tenterait d'approfondir la chose, comme l'ont fait de multiples fans, l'une des analyses partielle de différents sites de cinéma :

Usual Suspects est un film complexe qui a suscité plusieurs analyses qui pour la plupart s'attardent sur la question du mensonge et de la véracité du récit filmique. En effet, le langage est mensonger qu'il soit filmique (le film en lui-même) ou verbal (le discours de Roger Kint) et le spectateur est manipulé par le réalisateur comme l'agent Kujan ( Chazz Palminteri) l'est par Kint ( Kevin Spacey). D'ailleurs, celui-ci a été comparé au plus grand des manipulateurs, à savoir le Diable. Cette manipulation du récit conduit à reconnaître l'impossibilité de séparer la vérité du mensonge, le réel de l'illusion. 

Ce discours se rapproche de celui attribué aux sophistes, combattus par Platon, qui par leurs paroles empêchent la compréhension du réel. Le discours rhétorique est communément vu comme un moyen pour cacher la vérité or Verbal use de celui-ci pour manipuler Kujan comme le discours de Bryan Singer manipule le spectateur. En effet en semblant mettre en image le récit mensonger de Verbal, Singer est tout autant un manipulateur. Du moins c'est cela qui apparaît lors de la première vision du film.

Cependant, David Blakesley suggère une seconde approche qui peut se révéler lors des visionnements suivants. Le discours de Verbal se crée selon le désir de Kujan. Verbal ne dit que ce que Kujan souhaite entendre et les images ne sont pas des flashbacks mensongers mais des représentations des pensées de Kujan. Kujan se fait un film à partir du discours de Verbal et c'est ce film que le spectateur accepte comme étant la réalité.

Selon Bryan Singer lui-même, l'interrogatoire de Verbal Kint par l'agent Kujan « est le miroir du thème central du film : le point de vue, la perception, la différence entre ce qu'on croit et la réalité ». Les hypothèses de Kujan, présentées comme la réalité, sont contredites à mesure que le film avance. Ainsi, par son refus d'expliciter l'action par le récit ou de clarifier l'intrigue, Bryan Singer joue avec la convention que le récit ne peut pas mentir. 

Dans L'Avant-scène cinéma, Claire Dixsaut analyse la structure du film et la compare à celle de la pièce de théâtre Richard III de William Shakespeare. Le pouvoir de Verbal, tout comme celui de Richard III, repose essentiellement sur la parole, sur son talent de conteur auquel le film rend hommage.
Le film met en lumière « la manipulation et l'asservissement des hommes par le pouvoir magique du récit » et la virtuosité de sa structure réside « dans l'apparente négligence qui masque sa rigueur ».
Hanna M. Roisman met également en avant le talent de conteur de Kint, en le comparant à celui d'Ulysse. Comme dans le récit que celui-ci fait aux Phéaciens, Kint s'adapte à son auditoire en permettant à Kujan de l'humilier et de le briser,. Il invente un méchant mythique auquel il semble croire crédulement, donnant à Kujan le rôle avantageux du sceptique.
Merci pour ce message de la part de : altratus
14 Aoû 2023 18:24 #39
Pièces jointes :

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.

  • Messages : 4103
  • Remerciements reçus 2471

Réponse de vieborg sur le sujet CINÉMA

The game, je trouve ce film dingue !
Merci pour ce message de la part de : altratus
14 Aoû 2023 18:37 #40

Connexion ou Créer un compte pour participer à la conversation.